Accueil de jour
Accueil de jour
Hébergement temporaire et permanent
Hébergement temporaire (EPHAD)
Aide à domicile
Aide à domicile
Soins à domicile
Soins à domicile
Equipe spécialisée Alzheimer (ESA)
Equipe spécialisée Alzheimer (ESA)
Soutien des aidants
Soutien des aidants
Prévention du vieillissement
Prévention du vieillissement
Nos +
Accueil familial

LES SECRETS D’ANDRÉE, 107 ANS



C’est LA star du jour. Ses enfants, neveux, amis et anciens voisins arrivent les bras chargés de fleurs et de cadeaux. Tous l’embrassent, lui souhaitent un joyeux anniversaire avec les yeux parfois embués.

Assise dans un fauteuil rouge, elle sourit, répond, embrasse et regarde les fleurs qu’elle aime tant. Ses grands yeux bleus ne loupent rien, ni les appareils photos qui capturent l’instant, ni les petits gâteaux qui sont servis.



« C’est beaucoup d’émotions »

Andrée Thiébaut a fêté, vendredi 14 juin, ses 107 printemps à l’Association des aînés du canton d’Acheux-en-Amiénois. « 107 ans, qu’est-ce que cela me fait ? C’est beaucoup d’émotions », souffle-t-elle.

Jusqu’à ses 106 ans, la centenaire vivait chez elle à Englebelmer. Après des soucis de santé, elle est arrivée en maison de retraite en février 2019. Une décision difficile à cet âge. « On aimerait que les personnes vivent jusqu’au dernier moment chez elles, explique Béatrice Grossemy, directrice de l’établissement. Mais elle a très vite intégré son arrivée à l’Ehpad . Cela s’est très bien passé. »



« Quelqu’un d’extraordinaire qui a toujours la pêche »

La doyenne de la maison de retraite est la chouchoute du personnel. « On l’a connue quand nous étions aides à domicile, racontent Mariana et Emeline, deux auxiliaires de vie. Elle a toujours été très sympa. On a toujours été très bien accueillies  ». 

Pour Béatrice Grossemy, « c’est quelqu’un d’extraordinaire qui a toujours la pêche et toujours le mot pour rire. Ce matin encore, elle disait à la personne de l’accueil, “J’ai plus de fleurs que vous, pourquoi cela ?”   ».



Cinq générations

Andrée Thiébaut est née le 14 juin 1912 à Paris, l’année du naufrage du Titanic. Elle s’est ensuite installée dans la Somme.

Elle a donné naissance à quatre enfants, un avant la guerre et trois après-guerre. La famille compte aussi 11 petits-enfants, 9 arrière-petits-enfants et « la 5e génération arrive  ». Un arrière-arrière-petit-enfant vient de naître.



« Elle n’aime pas les vieux »

Jusqu’à ses 105 ans et plusieurs chutes chez elle, Andrée Thiebaut n’a pas eu de soucis de santé. Sa fille Béatrice raconte qu’elle n’a connu que deux semaines d’hospitalisation dans sa vie.

Quel est son secret ? « Elle mange beaucoup de chocolat  ! » répondent son fils Philippe et son neveu. Elle est aussi très volontaire, a beaucoup de caractère et ne s’écoute pas. «  Elle n’aime pas les vieux non plus, explique sa belle-fille. Elle est très attirée par la jeunesse ».




« C’est peut-être mon dernier anniversaire »

Béatrice Grossemy ne manque de noter qu’elle n’est jamais seule. « Elle a de la visite tous les jours. Elle est très très entourée ».

 

Avant de partir, on la complimente sur sa belle robe. « Vous savez, c’est peut-être mon dernier anniversaire », dit-elle malicieusement. Mais non, on lui donne rendez-vous l’année prochaine.

 


   




 Article du courrier picard, publié ce samedi 15 juin 2019