Hébergement

HEBERGEMENT

ACCUEIL DE JOUR

Ce mode de prise en charge se révèle très intéressant dans le cadre de l’accompagnement des personnes désorientées de part l’aspect thérapeutique qu’il déploie ainsi que par le répit des aidants.

Cette solution souple permet de poursuivre le maintien à domicile tout en apportant cette nécessaire « socialisation » qui facilitera le recours au placement permanent lorsque celui-ci s’avérera nécessaire.

Huit personnes sont accompagnées chaque jour par une aide médico psychologique qui adapte ses activités aux capacités du groupe.

Les transports sont assumés par l’établissement matin et soir afin de ne pas faire peser ce rituel sur les conjoints âgés et fatigués.

Le coût est modulé selon l’état de santé de la personne et peut être financé partiellement par l’APA. Il s’établit de 26. 01 €/demi jour à 50. 08 €/jour pour une personne dépendante.

L’APA peut intervenir jusqu’à environ 50 % du coût journalier.

 

ACCUEIL DE NUIT

Ce nouveau mode d’accueil accroît le panel des aides au répit que l’Association propose aux aidants. Il s’agit de favoriser le répit des aidants notamment la nuit, car les périodes d’agitation nocturnes et d’insomnie sont fréquentes, elles sont une des caractéristiques de la pathologie.

Nous souhaitons limiter le recours aux neuroleptiques et hypnotiques dont la nocivité sur ces pathologies n’est plus à démontrer.

Ainsi la nuit certaines activités peuvent être organisées en fonction des besoins, d’où l’importance du projet personnalisé qui cible le mode de fonctionnement nocturne : rythme des périodes d’éveil, les occupations lors des insomnies, les moyens de retrouver le calme… Il est important d’organiser des rituels d’accueil, de départ et de prévoir des accueils de nuit consécutifs afin de ne pas perturber la personne par des nuits d’accueil trop sporadiques. Le tarif d’un nuit est identique à celui de la journée soit 56. 13 €

        

HEBERGEMENT TEMPORAIRE

L’Etablissement de petite capacité (28 places d’accueil et 8 places d’accueil de jour)  a été transformé en EHPAD en 2003. Il a été réfléchi comme un outil supplémentaire pour le maintien à domicile des personnes âgées en offrant un  temps de répit pour les aidants naturels ou une réponse à une période transitoire entre un temps d’hospitalisation et le retour à la maison… ou un hébergement permanent pour les malades d’Alzheimer

La vie quotidienne s’y déroule comme en hébergement permanent avec des temps consacrés aux repas, aux activités ludiques ou thérapeutiques.

La petite taille de la structure en fait un espace de convivialité où la personne âgée se répère facilement.

 

HEBERGEMENT PERMANENT

Tout comme l’accueil  temporaire, l’établissement dispense des prestations individualisées qui permettent de faire face à l’accompagnement des personnes atteintes de troubles cognitifs et en particulier de la maladie d’Alzheimer. Une unité de 12 places dédiées à ces personnes offre une possibilité de suivi adapté aux troubles cognitifs.

La personne accueillie, est accompagnée au quotidien selon ses aptitudes résiduelles. Le médecin coordonnateur en relation avec le médecin traitant veille à l’adaptation du traitement et s’assure de l’adéquation de la prise en charge.

Un projet personnalisé est dressé à l’entrée et actualisé selon l’évolution de l’état de santé.

Différents professionnels : Aides médico psychologiques, aides soignants, ergothérapeute,

Accompagnatrices… participent à l’accompagnement.

Le tarif journalier varie selon l’état de santé et les ressources, il s’établit à 50. 13 € pour les bénéficiaires de l’APA.

L’aide sociale et  l’allocation logement sont attribuées selon des conditions prévues par les institutions.